Cette année encore, de nombreux xrunners étaient engagés sur les différentes distances de l’Ecotrail Paris. Fanny Lejeune, engagée sur le 80km, revient sur sa préparation et sa très belle performance.

 

Avant de te lancer pour le 80km de l’Ecotrail 2019, quels étaient tes objectifs personnels ?

Comme à mon habitude, j’avais un objectif bien en dessous de ce que je pouvais faire. Lors d’un petit brief avec mon coach, je lui dis que je vise les moins de 10h. Clairement il me dit d’entrée que je ferais mieux. Pour mettre en place mes temps de passage, on table sur un 9h30 de course, au mieux 9h15 « si la forme et les conditions météos sont là ! » Secrètement, je souhaitais faire un top 20 féminin qui me parait très compliqué en 9h15 au vu des résultats des précédentes éditions.

Mon état d’esprit compétitif ne peut pas s’empêcher d’espérer un classement et un chrono mais après un abandon sur le trail de Gruissan 1 mois avant l’Ecotrail, j’essaye surtout de moins me focaliser sur le temps et me dire que je souhaite premièrement le terminer ce 80 et arriver au 1erétage de la Tour Eiffel ! Un fort besoin de retrouver confiance en moi sur les trails moyenne / longue distance.

 

Comment s’est passée ta préparation ? les entraînements Xrun Trail au Parc de Saint Cloud ?

La préparation s’est très bien passée. J’ai pu suivre les séances programmées par le coach, je sentais semaine après semaine que la forme était bien là, sachant que je revenais de loin ! Après quasiment 8 mois de blessures, j’ai repris très progressivement la course à pied fin août en m’accrochant déjà à des objectifs pour 2019. La reprise se déroulant bien, j’ai intensifié petit à petit le volume en novembre et décembre avec le plaisir de retrouver mes bonnes sensations et mes allures. Les séances en janvier / février ont elles, été axées spécialement pour l’objectif Ecotrail 80km.

C’est toujours un plaisir de retrouver le groupe Xrun/Trail tous les samedi matin. Déjà, cela nous permet de faire au moins une séance en groupe accompagnée de notre coach et notre kiné. De plus, la bonne humeur et l’ambiance qui y règnent, fait que c’est bonheur de se lever tôt le samedi matin pour retrouver les copains Xrunners à 8h30 au Parc de St Cloud ! Nous avons constitué une vraie petite famille tous ensemble. Il n’y a qu’à voir le nombre de messages Whatapps qui s’échangent par semaine !


Comment s’est déroulée ta course ? 

Je compte cet Ecotrail de Paris 2019 (et mon 1er80km !) comme l’une des plus belles courses vécue et réalisée aussi bien sportivement qu’humainement. Je ne l’ai pas vécue comme un accomplissement individuel mais bien comme une aventure collective et cela pour plusieurs raisons : tout le long du parcours, j’ai eu la chance d’être assistée, encouragée et bichonnée par Saadia, notre Xrunneuse enceinte qui a dû mettre les compétitions de côté pour quelques temps et pour la bonne cause ;). Elle m’a proposé de m’assister et donc d’être présente à chaque ravito pour mon plus grand bonheur ! Merci ma Saadia 🙂 En plus de cela, j’ai eu la chance de croiser des personnes que je connaissais tout le long du parcours, quel plaisir de courir « à domicile » ! Croyez moi tous ces encouragements et ces soutiens que l’on peut avoir le long du parcours, ça aide énormément et cela fait parti de ma réussite. Dernière chose qui n’était pas prévu, l’un de mes copains runner Johann, m’a rattrapé sur le parcours 2km après le départ. On s’est dit qu’on irait jusqu’à Buc ensemble (1erravito) et qu’après on aviserait sachant que je suis plutôt quelqu’un qui aime courir seule !  Finalement, il s’avère que l’on ne s’est pas quitté avant le 1erétage de la Tour Eiffel, 80km plus tard ! On a su se tirer vers le haut chacun à notre tour et cela nous a bien aidé mutuellement. Merci Johann de m’avoir supporté dans tous les sens du terme c’est à dire : toutes mes phases d’euphorie, de « râlage », de doutes à cause d’une douleur au pied, de sourires (quand même !), mes pointes à 12km/h sur les quais parce que je voulais juste en finir ou bien quand je voyais une nenette au loin sur le parcours.

Tous ces facteurs ont fait que la course a été très forte en émotion. Sans parler du chrono et du classement que j’ai réalisé (8h17 / 13èmeféminine / 172èmeau scratch), la grosse cerise sur le gâteau ! Un grand merci à tous, c’était un vrai Ecotrail d’équipe. 🙂

 

Quel a été ton matériel pour ces 80km ? 

  • Tenue (short / tee-shirt) New Balance
  • Chaussures New Balance Summit Unknown, un modèle que j’affectionne particulièrement chez New Balance : légère avec de l’accroche qui convient très bien sur des terrains en forêt comme celui de l’Ecotrail de Paris. Il s’avère que mon père et moi avons couru avec ce même modèle que l’on adore. Merci NB, n’arrêtez surtout pas ce modèle !
  • Sac Salomon
  • Nutrition / boisson : Isostar (compotes, barres, boisson isotonique, pâtes d’amande…)
  • Sans oublier, le fameux buff Xrun bien sûr

        

 

As-tu un mot pour qualifier cette édition 2019 ? Et un qui pourrait qualifier ta course ?

  • un mot pour qualifier cette édition 2019 : collective, la course à pied n’est pas qu’un sport individuel !
  • un mot pour qualifier ma course : partage

 

 

Après avoir terminé la course, quel a été ton programme de récupération ?`

Du repos, du sommeil, des massages aux jambes, 3 jours sans activité physique et une reprise tranquille par de la marche, de la natation et du vélo.


Quels sont tes prochains objectifs pour la suite de la saison ?

Je garde en tête mon objectif de réaliser le circuit du Trail Tour National (TTN Long) avec mon père (et coach par la même occasion) qui m’accompagne dans cette démarche. Nous devons faire au minimum trois courses du calendrier TTN proposées par la FFA + obligatoirement les Championnats de France de Trail à Méribel en août.

Du coup, l’Ecotrail compte comme ma 1èrecourse du TTN, ensuite je pense faire le trail de Guerlédan début juin en Bratagne, le Championnat de France à Méribel en août et finir par l’un de mes trails favoris en France : le trail de la Côte d’Opale en septembre.