Tout a commencé il y a 2 ans …. Après avoir franchi la ligne de l’IronMan de Nice 2014…. Je sers les dents…. En effet, j’avais dû lever le pied sur le marathon à cause d’une blessure à l’entraînement 15 jours avant le départ (claquage du soleaire) …. Une très grande frustration de passer cette ligne sans pouvoir tout donner et être passif !!!
J’avais donc en tête de revenir ….. J’ai donc pris mon temps !
On décide avec mon coach/conseiller/confident/ami de faire une saison sur le circuit Halfs IronMan, histoire de retrouver l’envie, du rythme et pouvoir enchaîner les expériences ….
Une bonne année 2015, de Cannes, à Kraichgau (Allemagne), au Luxembourg, Îles Vierges (Usa), a Zell am See (Autriche), Gerardmer, Verdon en passant aussi par des courses sprint et format M, j’engrange de l’expérience : des parcours montagneux, un DI2 capricieux, de la chaleur, du froid dans l’eau, des gros coups de pompe sur la cap, des we chocs enchaînés … Tout ça avec une seule chose en tête ! Y retourner !
L’hiver 2015/2016 est compliquée, j’enchaîne les séances de Home traîner au chaud, le chauffage à bloc, le poêle à bois chargé comme une mule ! Je m’astreins à nager, re-nager, à m’accrocher aux pieds plus rapides…  En parallèle, je décide en janvier 2016, de faire avec Xrun des séances de piste / PPG / gainage avec un objectif de monter en charge sur les distances, un 10 kil en février à Vincennes (PB 34’20), un semi marathon en mars à Noisy le Roi, le plat pays selon Ginette !!! (PB 1h17 et qq D+). Pour entamer la prépa spécifique IM début avril ….. On allonge les séances, on les enchaîne. Mais surtout on veille à bien récupérer, éventuellement faire sauter une séance, faire la sieste et trouver le bon équilibre nutritif pour le long.
Premiers dossards triathlon à Compiègne : sprint le samedi et Half le lendemain, tout est ok ! On en garde sous le pied en CAP pour bien récupérer …. Les feux sont aux verts… On retravaille les transitions, le matériel, l’équipement du jour J. 1 semaine après Course Club format CD, en mode big we… Gros training le samedi et course le lendemain …. Ça passe !
Reste 15 jours pour peaufiner …. Affûter mais pas trop, dormir, rester zen et être serein le D-Day …. ! 2 ans après même endroit, même heure !
Les sensations pré-course sont pourries, on reste serein, ça ne veut rien dire, bizarrement tout arrive très naturellement.
La veille, la pression arrive ! Enfin, tellement hâte de faire le point, je reçois des dix aînés de messages d’encouragements, Merci ! Ça me donne une raison de ne pas décevoir ceux qui s’investissent!  Ma femme est là, un de mes enfants et le Coach ! Oups, pas le droit à l’erreur….  Je ne regarde plus la météo… Je n’écoute plus personne, comme une bulle …. Focus sur l’objectif….: si j’arrive à poser le Velo sans bobo…. Faire un bon 2e semi…. C’est l’unique chose qui me hante !
Départ Natation en Rolling Start, j’étais sceptique, j’adore ! C’est la première fois que je nage tout smoothie …. Pas un seul battement …. Juste en fréquence dans les bras et surtout en optimisant la trajectoire et le drafting ….57’20 ( 3885m à la garmin)
Les premiers kil à Velo sont moyens, pas de bonnes sensations, je baisse les watts a 220w…. Le train me double…. L’ascension au Col de l’Ecre, en douceur … Dans les watts 270w pas plus …. Puis on enchaine Ravito perso, le gars m’annonce 90e ! Ça c’est bon….
Je perds beaucoup de temps dans les descentes…. Il faut vraiment que j’arrive à travailler ça , tellement je perds de temps, je me suis marré tout seul …. Tout ceux que je double me repasse, les 25 derniers kils en mode Kona Train…. Sauf que je fais la locomotive…. Je me relève en arrivant à l’aéroport pour me préparer !
Le public est là, il faut un peu chaud, petite brise, conditions optimales !
Les 1er kil du marathon…. Avec le frein à main enclencher ! Le coach est sur le bord…. Je l’écoute… Et personne d’autre, je n’entends rien, Focus !
Au semi, 1h35, je fais le point, j’essaye de garder le rythme, pas super top, je mange, je bois (mini gorgées), je ne m’arrête pas, je double, mais ça court quand même fort… Quelques uns me doublent ! Des avions… Je n’essaye pas de m’accrocher ! Je sers les dents au 30e, un coup de moins bien… Baisse d’allure et comme une envie de marcher … Juste 10/15 secondes, ça repart, ça revient 2 gels après …. Au dernier Uturn à l’aéroport, je réalise ! Nick H. est toujours la, il m’encourage encore d’un Very good job …. Je profite alors sur le dernier 6 kil, je me remémore, j’accélère, je finis dans les pieds de Leanda Cave (3e féminine)… Je profite de la FinishLine !
9h41 !
Très content d’avoir pu le partager avec ceux qui étaient là, ils manquaient mes 2 sparrings partners (Fish & Ginette) a qui j’aurais bien rendu la fessée de 2014  😉
Repos … Maintenant avant de se fixer de nouveaux objectifs…. Pas encore le niveau pour aller me promener de l’autre côté du monde, cette année il aurait fallu faire 9h28 ! La route est longue, mais il reste du boulot !
Je reviendrai, je vais retourner à l’entraînement, essayer de progresser, trouver de nouvelles clefs …. Il y a encore de la marge…. Je finis vraiment en bonne forme cet IronMan…. Il faudra donc pouvoir un jour faire mieux !
Merci PY P. Merci les enfants. Merci le Waf. Merci à ceux qui m’accompagnent et m’encouragent !
Allez j’y retourne !
Benjamin Proux