20151121_090616

Après 1h de trajet en direction de Ste Catherine, me voilà sur la ligne de départ de ma presque dernière échéance de 2015. Je suis en compagnie d’un collègue qui marche fort (record à 2h38 au marathon) il y a des chances qu’il soit pas mal sur cette distance et ce format roulant… Avec 15’ de retard en raison de quelques soucis de navette le départ est donné, je me faufile pour ne pas être gêné.

Le parcours est loin d’être aussi simple que le profil le laisse penser, 1000m de D+ sont au programme des 44km. Les difficultés sont concentrées sur la 1ère moitié du parcours et l’écrémage se fait rapidement. Je suis 30ème après 12km parcourus en à peine 1h, 25ème au 22ème kilomètre. Avec déjà plus de 700m de D+ grimpés le plus dur pourrait sembler derrière mais c’est là que ça se complique… Sur les 22km restant, il faut courir vite, relancer et passer si possible en force les buttes de 50 à 100m de D+ qui surgissent tous les 3-4km. J’ai légèrement sur évalué mes fréquences cardiaques cibles et j’ai moins de force qu’il y a 2 mois dans le Sancy, je suis obligé de lever le pied.

A 5km de l’arrivée mon collègue me rattrape au pied de le côte de l’aqueduc de Beaunant, je m’accroche à quelques mètres derrières lui et je recolle à 2km de l’arrivée. Nous relançons fort sur les quais puis aux abords de la Halle Tony Garnier pour doubler 3-4 concurrents. On passe sous l’arche ensemble, je fais 26ème en 3h52, conforme à mon potentiel du moment. Un coup d’eau, 2-3 blagues, une rapide analyse et plusieurs coups d’oeil aux Xrun traileurs en course avant d’aller dormir…

De retour à Paris avant midi, nickel mais décalqué, normal sur la Sainté !